QUELQUES EVENEMENTS RECENTS


************************************************

Mise à jour: 27 novembre 2017

************************************************

25 novembre 2017
SASSICAIA, TENUTA SAN GUIDO 1987 (*****)
Je n’imaginais pas une aussi belle surprise! Juste 30 ans et c’est le bonheur.
L’âge ne l’a absolument pas affaibli. Du reste, la couleur est encore d’un beau rouge rubis.
Le vin est ouvert et harmonieux. On aurait pu craindre la verdeur du Cabernet sur une année
peu favorable. Au contraire, on ressent un fruit parfait de récolte. Un grand plaisir.

************************************************

10 novembre 2017
BAROLO, RENATO RATTI 1989 (*****)
Bouteille parfaite, bien tenue. On y ressent le millésime exceptionnel. On est dans le style classique.
Le vin est somptueux. Le gras du glycérol arrondit le fruit et enrobe bien les tannins.
Beaucoup de caractère et de noblesse.


************************************************

7 novembre 2017
BELA REX, GESELMANN, AUTRICHE 2009
(****)
Arômes agréables, élégants et ouverts. Vin très équilibré de bonne structure. La buvabilité est excellente.
On sent que tout est bien suivi, mais le sujet garde une certaine personnalité.
(Cabernet Sauvignon & Merlot)
TOKAJI ASZU 3 PUTTONYOS, OREMUS 2000
(*****)
Arômes extrêmement purs et délicats.
C’est le type parfait d’Aszu même si l’on est seulement sur un 3 Puttonyos.
Vin à la douceur légère avec une acidité idéale. Notes de thé froid, d’écorce d’orange et de raisin sec.
Extrêmes harmonie et subtilité.

VIN SANTO, ANTINORI 1963
(****)
Couleur ambre-noir. Arômes de grande maturité de fruit.
La complexité est remarquable: caramel, chocolat, date, crème brûlée.
Vin à la douceur modérée, très harmonieux. L’âge lui a octroyé plénitude et noblesse.
Belle amertume finale.


************************************************

4 novembre 2017
CABERNET SAUVIGNON, MONDAVI 1977 (*****)
Tout grand vin qui fait vraiment penser à un Bordeaux classique. Tenue impressionnante.
L’équilibre est fantastique.
Rien ne fait penser à ces vins pesants que certains croient voir invariablement dans les vins californiens.
Mais ce millésime est le représentant d’une autre époque, peut-être.
PETRUS, MISE BELGE INCONNUE, 1950 (*****)
Vin fabuleux, marquant à tous points de vue.
Comment peut-on arriver à faire un sujet aussi grandiose sur lequel il est impossible de donner un âge?
Rien ne manque. Le miracle est toujours le même avec ces vins exceptionnels anciens: concentration hors norme,
mais harmonie parfaite. Longueur interminable.
Je suis obligé d’avouer que cette bouteille me semble encore dépasser toutes les autres.
Donc, mon plus grand Pétrus 1950, y compris les mises d’origine!
CHATEAU DUCRU-BEAUCAILLOU 1975 (***)
Très bon vin, mais un peu strict et fermé.
CHATEAU MONTROSE 1975 (*****)
Très grand vin avec une structure forte et des tannins solides. Très peu d’évolution.
Le style des grands Montrose est bien là.
CHATEAU CHEVAL BLANC 1975 (*****)
Bouteille parfaite. Ce 1975 reste pour moi un très grand millésime chez Cheval Blanc.
Il n’a pas encore montré des signes de faiblesse. Il a tout ce qui fait le style généreux du cru.
Peu de 1975 bordelais atteignent ce niveau.

************************************************

2 novembre 2017
RIOJA, MONTE REAL 1966 (****)
Belle couleur rouge. Arômes agréables et purs. Peu de vieillissement.
Bouche fruitée avec le boisé des Rioja de l’époque.
La finale est fraîche. Vin tout d’équilibre avec une grande buvabilité.
OPUS ONE, MONDAVI 1999 (****)
Superbe vin équilibré qui n’a subi aucun outrage du temps. Il manque juste un peu de classe.
BLACK LABEL, WOLF BLASS 1992 (*****)
Grand vin de caractère. La structure est imposante, mais l’équilibre est là.
La texture de bouche est ronde et soyeuse grâce au glycérol et à la chair du fruit.
Les tannins sont athlétiques mais fondu dans ce belle masse fruitée.
BEAUNE 1ER CRU VIGNE DE L’ENFANT JESUS, BOUCHARD PERE & FILS 1983 (*****)
Arômes racés et nobles. On sent un Pinot Noir concentré et pourvu d’un caractère marqué.
Vin très structuré avec des tannins encore très présents et une acidité remarquable.
L’équilibre est assuré par la densité du fruit. Grand potentiel encore.
CHATEAU MUSAR 1989 (*****)
Arômes un peu baroques qui indiquent une récolte très mûre. La complexité est énorme.
Le vin est quasi doux à l’attaque. Toutes les composantes sont sur dimensionnées, mais tout
s’accorde harmonieusement. Sujet exubérant fait pour ceux qui désirent plus qu’un vin sans défaut.
BAROLO GRAN PASSITO VINCLAP, ANTICHI PODERI DEI MARCHESI DI BAROLO 1955 (****)
Couleur ambre noir. Arômes amples et complexes. On y ressent comme des décoctions d’herbes médicinales.
Notes de caramel, de figue, de chocolat et de kirsch. Vin riche avec un caractère peu commun.
La forte douceur est équilibrée, non seulement par une acidité élevée, mais aussi par une belle amertume
d’herbes macérées et d’écorces d’orange. J’y ai retrouvé le style des Barolo dits « Chinato ».